• Sjaelland: Présentation Générale

    Sjaelland


    Informations Globales
    Peuple: Sjaellanders
    Langues Officielles: Norddien, Commun
    Religion Officielle: Polythéïsme Norddien
    Nombre: ~2 000 000
    Capitale: Hrofst



    Généralités

    Sjaelland est un pays composé de plusieurs îles, dont la principale, de loin la plus grande, a donné son nom au pays. Son peuple est descendant direct des ancêtre de toute l'ethnie norddienne, et par conséquent, sa culture est très ancienne et les Sjaellanders en tirent une grande fierté.
    Le climat de ces terres est principalement froid et dur, mais il existe tout de même des zones "plus vivables" au niveau des côtes Sud et des petites îles. En revanche, la partie nord de l'île principale, Sjaelland, est beaucoup trop froide et enneigée pour être propice à la vie, et il n'y donc aucune présence humaine. Les Sjaellanders eux-mêmes considèrent ces terres comme sacrées et appartenant aux dieux. Encore plus au nord, on a déjà pu observer de nouvelles côtes laissant penser à d'autres îles inconnues. On surnomme ces terres " Le Grand Nord ", et elles éveillent toutes formes de fantasmes et de légendes quant à leur taille réelle, et ce qu'elles referment.
    L'histoire du pays, compliquée, est ponctuées de phases d'isolement et de phases d'ouverture au continent, qui se traduisaient alors par du commerce, des pillages, voir des invasions. L'âge d'or de Sjaelland s'est notamment traduite par l'invasion de toute la partie nord de Nibel, ce qui a forgé à jamais une réputation de terribles guerriers à ses combattant, ainsi que des relations tendues avec la plus grande puissance du continent encore à ce jour.
    Avec la Paix Globale et la montée en puissance de la Guilde des Marchands à Lug, les îles de Sjaelland sont devenues des enjeux de choix pour le commerce avec le nord, et plusieurs jarls ont d'ores et déjà adopté une politique d'ouverture au commerce, qui provoque des tensions au sein de la politique du pays.


    Régime

    La situation géographique éparse de Sjaelland est traduite par un pouvoir basé sur une confédération. Le pays est divisé en de nombreux Jarldoms, contrôlés par des Jarls, et tous les Jarls sont soumis à l'autorité d'un Roi unique, qui est actuellement Halfdan Ivarsson. Toutefois, l'autonomie des jarls est assez importante, et en temps de paix, il n'ont pratiquement aucun devoir envers leur chef. En effet, le modèle politique de Sjaelland a été conçu pour une société guerrière, qui a connu de nombreuses guerres, principalement civiles. Il était commun pour les jarls de s'entre-déchirer pour des conquête de terre, des histoires de vengeance, ou simplement des questions de prestige. Le roi étant lui-même un jarl, lorsqu'il partait en guerre, il pouvait lever l'ost en appelant tous les jarls qui lui étaient loyaux à l'accompagner. Ceci était d'autant plus important que pendant la majorité du temps, il y a plusieurs rois dans les îles de Sjaelland, et la taille de l'armée de chacun dépendant du nombre de jarls qui leur était loyaux.
    Cependant, la nouvelle ère de paix perturbe le fragile équilibre créé par ce régime politique très décentralisé. Et bien que jusqu'alors, Halfdan a réussi à garder le contrôle de la situation, ceci est déjà en train de changer avec l'expansion de la Guilde des Marchands dans le Nord, et le développement du commerce dans les îles de Sjaelland. En effet, certains jarls ont accepté l'installation de comptoirs de la Guilde des Marchands sur leur territoire pour développer le commerce, mais cela cause deux grands problèmes: d'une part, le commerce favorise le passage d'étrangers et cela est vu comme un danger pour les traditions et la culture Sjael, et d'une autre part, grâce au commerce, certains jarls ont gagné grandement en puissance, et remette en cause la domination du Roi. Certaines cités, comme Valethorp et Rikke, ont connu un essor fulgurant en un peu plus d'un décennie. Ainsi, les Sjaellanders sont divisés, il y a d'un côté ceux qui sont hostiles à cette ouverture et prône un retour aux valeurs traditionnelles, et d'un autre côté ceux qui sont favorables au commerce et demandent une grande réforme du modèle politique de Sjaelland, pour notamment instaurer une république, à l'instar de Lug, qui exporte ses idées via le commerce.


    Population

    Les Sjaellanders sont directement descendants des Nordds, par conséquent, ils ont donc une grande carrure, et une pilosité développée. On remarquera même que les Sjaellanders sont en moyenne plus grand que les peuples norddiens.
    Au nombre d'environ deux millions, ils sont principalement concentrés sur la côte Sud de l'île de Sjaelland et les petites îles. Tout le Nord de Sjaelland est presque désert. Cela a causé plusieurs problèmes de surpopulation par le passé, qui ont conduit à des migrations ou des invasions.
    Très attachés à leurs traditions, les Sjaellanders sont des gens très superstitieux qui voient des manifestations de leur dieux dans beaucoup de faits naturels. On retrouve d'ailleurs ce trait parmi les Faers. Mais cet attachement aux anciennes valeurs se traduit par une hostilité importante à l'égard des étrangers à la culture différente, qui seront alors systématiquement vus comme une menace pour leurs valeurs. Pire encore, les Sjaellanders qui abandonnent le polythéisme, ou qui partent s'installer sur le continent ailleurs qu'à Faeryth, sont très mal vus parmi les leurs. A noter toutefois que si cette hostilité envers l'étranger est certaine dans une grande partie de Sjaelland, elle disparaît peu à peu dans les jarldoms qui se sont ouverts au commerce. Ainsi, on peut être très bien reçu sur une île, et être méprisé sur celle d'à côté.
    Les Sjaellanders sont en général neutres à l'égard des autres peuples, les exceptions étant les Lugens, dont ils se méfient à cause de l'expansion de leurs idées via la Guilde des Marchands, les Nibeliens, avec qui ils partagent une grande hostilité, et les Faers, avec qui ils se montrent très amicaux, grâce à la proximité de la culte Faer vis à vis de ses origines. D'ailleurs, pendant longtemps, Faeryth fut le seul pays avec qui les Sjaellanders commerçaient.


    Militaire

    Étant donné que chaque jarl possède sa propre force armée, évaluer la puissance de l'armée Sjael est difficile, mais l'on peut estimer que si l'ost était levée, elle atteindrait entre 15 000 et 30 000 hommes. Il est difficile d'évaluer avec plus de précision la taille d'une telle armée car il n'existe que peu de soldats de profession à Sjaelland, et ainsi, la puissance de la force armée d'un jarl dépend entièrement de l'enrôlement volontaire. Cependant, la société Sjael étant très guerrière, la plupart des fermiers/éleveurs font de bons combattants, la profession de soldat étant réservée aux guerriers d'élites formant la garde d'un jarl, ou bien aux miliciens de cité. 
    En terme de tactique militaire, la force des Sjaellanders se repose principalement sur l'infanterie, et la cavalerie n'est utilisée que pour du repérage. Mais cela n'affaiblit en rien la puissance des armées Sjaels. Les guerriers Sjaellanders sont connus pour leur férocité et les Huskarls, des soldats lourdement protégés formant la garde des jarl les plus puissants, sont réputés dans tout Aethernalia comme faisant partie des plus forts guerriers de ce monde.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :